Tout le monde célèbre l’arrivée de l’IA dans les navigateurs, mais elle menace votre vie privée

Plus précisément, nous faisons référence au navigateur par défaut que Microsoft nous propose avec son bord et cela ne cesse de s’améliorer avec le temps. Comme c’est le cas pour de nombreux autres projets et applications de l’entreprise, elle intègre petit à petit des fonctions liées à l’Intelligence Artificielle, comme c’est le cas. En fait, ci-dessous nous allons vous parler d’une fonction qui vient d’être activée dans la version stable du programme et que beaucoup d’entre vous adoreront sûrement, même si elle provoquera le rejet chez beaucoup d’autres.

Ce n’est pas en vain qu’il se concentre sur l’utilisation des onglets que nous avons constamment ouverts dans MS Edge. Ce sont des éléments qui ont révolutionné l’utilisation de ces navigateurs à l’époque et sur lesquels nous avons de plus en plus de contrôle. Pour vous donner une idée, la dernière fonction d’IA de Microsoft Edge nous aide à placer les onglets ouverts en groupes pour une meilleure gestion de ceux-ci. Il ne faut pas confondre cette nouvelle fonction avec la groupes de cils qui est arrivé dans le programme en 2021. Désormais, le géant du logiciel souhaite aller encore plus loin avec cette fonctionnalité pour améliorer son organisation à cet égard.

Il est vrai qu’aujourd’hui, la plupart des navigateurs Web modernes prennent en charge les groupes d’onglets, mais nous devons les créer nous-mêmes à la main, ce qui s’étend à Edge. En fait, nous avons même la possibilité de leur attribuer des noms et des couleurs pour améliorer leur gestion et leur contrôle. Il nous sera également beaucoup plus facile de identification de ces groupes de cils.

Comment l’onglet AI dans Edge brise notre vie privée

La première chose qu’il faut savoir, c’est que cette nouvelle fonction s’est concentrée sur Intelligence artificielle du programme est désormais disponible dans sa version stable. Cela s’est produit après plusieurs semaines de tests effectués par le géant du logiciel. L’objectif principal est d’améliorer et d’optimiser la création de groupes d’onglets. Il s’agit d’un processus automatisé lorsque la fonction en question est utilisée. Tout cela se traduit par ce ne sera pas nécessaire créer ces groupes manuellement et placez des onglets dessus.

Pour utiliser la fonction, cliquez sur le bouton des onglets situé dans le coin supérieur gauche de la barre d’outils. Ensuite, dans le menu qui apparaît à l’écran, nous sélectionnons l’option Regrouper les onglets similaires. À ce moment-là, Edge envoie les informations de tous les sites Web ouverts à un serveur Microsoft. Ainsi, l’IA traite elle-même la requête sur le serveur et renvoie ses suggestions en quelques secondes.

Bien entendu, pour de nombreux utilisateurs, cet envoi d’onglets ouverts vers les serveurs Microsoft représente un violation significative de votre vie privée. En fait, la nouvelle fonction ne fonctionne même pas si nous n’avons pas de connexion Internet, comme il est facile de l’imaginer. Par conséquent, ceux qui prennent le plus grand soin de cette section lors de la navigation voudront probablement éviter d’utiliser la nouvelle fonction dont nous vous parlons.

Il s’agit d’une méthode très similaire à l’organisateur d’onglets de Google Chrome qui communique également avec les serveurs de Google pour suggérer des groupes. En effet, la société Windows ne nous précise rien sur le traitement des données ou sur la confidentialité de la nouvelle fonctionnalité, ce qui pourrait inquiète beaucoup.

Alternatives ?

Même si nous choisissons de ne pas utiliser cette fonction, nous ne pouvons nier que ces navigateurs collectent de plus en plus de données sur nous. Par conséquent, s’ils ne nous espionnent pas via les onglets, ils le feront via un autre endroit. Si nous sommes vraiment préoccupés par notre vie privée, la seule issue est choisissez un navigateur privé et n’est pas contrôlé par une grande entreprise dans le but de profiter de nos données.

Firefox, par exemple, est le navigateur Web le plus privé que l’on puisse trouver actuellement, puisque Mozilla n’utilise pas les données des utilisateurs pour se financer. Mais si cela ne nous plaît pas, nous pouvons également installer Chromium, la version open source et « dégoogleisée » de Chrome.